Caire + Jordanie + Palestine dans toute leur splendeur

RÉSERVER

Descriptif du voyage

Partagez avec nous ce voyage inoubliable qui vous ouvrira les yeux sur une autre face de la Méditerranée islamique, optez comme beaucoup de nos pèlerins pour le voyage en Palestine combiné avec la Jordanie et le Caire, la capitale d'Egypt !
Le Caire, aussi connu comme la « ville aux mille minarets », possède un caractère sacré aux yeux des musulmans du monde entier. Ses rues et ruelles recèlent d'exemples de l'art islamique, toujours éblouissants aux yeux de qui sait les chercher et les regarder. Les monuments islamiques d'Égypte sont presque entièrement concentrés dans la capitale. Le « Caire Islamique » est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Sous la dynastie Mamelouk, la ville était la capitale du monde musulman.
Le principale attrait est bien sûr le plateau de Gizeh où trônent le sphinx et les 3 grandes pyramides. Nous allons aussi visiter le musée du Caire dont les trésors de la tombe de Toutankhamon !
Mais se contenter de visiter les pyramides et le musée ne donnent pas un aperçu de la vie au Caire. Nous allons découvrir le quartier islamique, le quartier copte, la citadelle de Saladin, les mosquées...
Notre voyage nous emmènera ensuite à Petra, avant de nous faire découvrir les terres saintes de la Palestine.
L'offre est idéale pour les familles avec les enfants qui veulent découvrir avec leurs parents la richesse de la patrimoine islamique et profiter des rencontres avec les enfants palestiniens, la nature surprenante de la mer morte ou encore l'architecture merveilleuse de Pétra ou le mystère des pyramides.
Circuit sera encore plus apprécié par ceux qui ont déjà fait l'Omra et veulent continuer leur quête spirituelle sur les traces des Prophètes et Sahabas.
Circuit : Vol allée - Caire - Amman - Petra - Kerak - Al Quds - Bethléem - Hébron «Al Khalil» - Ramallah - Qalqilia - Naplouse - Haifa - Akko - Jaffa - Jéricho - Al Kahf Al Raqim - Amman - vol retour

Résumé du voyage

- 3 nuits au Caire: hôtel 4* au cœur de la vielle ville de Caire.
- 2 nuits à Petra : hôtel 4* proche de Wadi Musa et le site de Pétra.
- 5 nuits à Al Quds : hôtel 4* familiale proche de la vielle ville d'Al Quds.
- 1 nuit à l'hôtel 3* à Amman avant le vol retour
- Séjour en demi pension

Catégorie du voyage


Avis des internautes

Dates de départ

Février 2020 Avril 2020 Juillet 2020 Octobre 2020 Décembre 2020
Février 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     1 Feb2 Feb
3 Feb4 Feb5 Feb6 Feb
2050 EUR
7 Feb8 Feb9 Feb
10 Feb11 Feb12 Feb13 Feb14 Feb15 Feb16 Feb
17 Feb18 Feb19 Feb20 Feb
2190 EUR
21 Feb22 Feb23 Feb
24 Feb25 Feb26 Feb27 Feb28 Feb29 Feb 
RÉSERVER

Al Fanar Palace Hotel - Amman

Petra Moon Hotel

The Old Village Hotel & Resort

National Hotel Jerusalem

New Capitol Hotel Jerusalem

Barcelo Cairo Pyramids

The Oasis Hotel Pyramids

Accompagnateurs techniques et religieux

SAIDI CHOKRI
M.Chokri SAIDI, directeur de Ibn battuta Voyages et grand voyageur :65 pays visités dans le monde dont un tour du monde réalisé en Solo. Il est le fondateur du Club de voyageurs arabes Rahhala (rahhala.net) et du groupe GO-Makkah.com. M.Saidi possède 20 ans d\'expériences dans le Tourisme et il est diplômé en finance (Master finance de la Sorbonne) et en informatique (Ingénieur Bac+5). M.Saidi a l\'expérience d\'accompagner les groupes depuis plusieurs années. Il est le premier garant du bon déroulement de toutes les Omra, Voyages Halal et Hajj de GO-Makkah depuis 2007.

Départs disponibles

DeDépartRetourVol avec
Bruxelles06/02/202017/02/2020EGYPTAIR1950 EUR
Single2750 EURBonne disponibilitéRÉSERVER
Double1990 EURBonne disponibilitéRÉSERVER
Triple1950 EURBonne disponibilitéRÉSERVER
Tarif Bébé (-2 ans) * : 250 EUR
Réduction enfant avec lit (-12 ans) * : 100 EUR
Prix enfant sans lit (-6 ans) * : 1050 EUR
Paris06/02/202017/02/2020EGYPTAIR1990 EUR
Casablanca06/02/202017/02/2020EGYPTAIR2050 EUR
Paris20/02/202002/03/2020EGYPTAIR1990 EUR
Casablanca20/02/202002/03/2020EGYPTAIR2190 EUR
Paris01/04/202013/04/2020EGYPTAIR2250 EUR
Paris15/04/202026/04/2020EGYPTAIR2090 EUR
Paris16/07/202028/07/2020EGYPTAIR2250 EUR
Paris15/10/202026/10/2020EGYPTAIR2150 EUR
Bruxelles15/10/202026/10/2020EGYPTAIR2150 EUR
Paris17/12/202028/12/2020EGYPTAIR1950 EUR

SERVICES INCLUS

SERVICES NON INCLUS

- Hébergement dans des hôtels très confortables
- Les visites adaptées aux musulmans en Egypte, Palestine et Jordanie avec un guide francophone
- Circuit en demi pension
- Rencontres avec les familles palestiniennes : explication sur l’origine du problème et la condition de vie des réfugies pour les départs en groupe
- 1 joumma au Caire et 1 joumaa à Al Aqsa inchallah

- Attention : l'offre n'inclut pas la prise en charge ou la demande de visa d'entrée en Egypte. Le client doit s'assurer qu'il a le droit d'entrer en Egypte et dans tous les cas prendre en charge la responsabilité de faire le necessaire pour l'acces au pays de destinaiton.
- Si vous avez UNIQUEMENT le passeport français (ou passeport européen) il faudra prévoir un supplément pour le billet d'entrée à Petra : 60€/adulte. Toute personne d'origine de pays Arabe qui peut justifier ceci via un passeport en cours de validité ou une pièce d'identité issu d'un pays Arabe paie un tarif réduit de 1 dinar jordanien (1,3 euro).
- Le tarif ne comprend pas la taxe d'entrée en Jordanie (40 Dinars Jordaniens, environ 60€). Les conditions de paiement de cette taxe varient souvent donc prévoir de payer cette taxe. Les personnes qui peuvent présenter un passeport Algérien ou Marocain ne paie pas cette taxe d'entrée.
- L'assurance (rapatriement, maladie, voyage) est obligatoire. Si vous êtes déjà assurés ailleurs prenez avec vous votre attestation. Sinon demandez nous un devis.
- La taxe de sortie de la Jordanie est environ de 13€. Cette taxe est payée une seule fois directement sur place.
- La taxe de sortie des territoires Palestiniens occupés est environ de 50€. Cette taxe est payée une seule fois directement sur place.
- Les pourboires aux chauffeurs et aux guides en Jordanie et Palestine : dans ces pays, il est de coutume (obligatoire) de donner en fin de circuit un pourboire aux chauffeurs et aux guides. Merci de prévoir une enveloppe globale de 50€/adulte. Cette enveloppe peut être déposée à l'agence au moment de l'inscription, sinon au plus tard le premier jour d'arrivée en Jordanie.
- Nous organisons une réunion d'information et de formation à la Omra avant le départ, votre présence est obligatoire pour le bon déroulement du voyage. Si vous ne pouvez pas être présent, vous devez nous informer.
- Nous visitons des mosquées, des écoles ou parfois des camps de réfugiés prévoyez un budget pour faire des Sadakat (demandez à votre entourage avant de partir).
NB : Nous ne pouvons en aucun cas garantir l’entrée en Territoires Palestiniens occupés et nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de refus à une personne particulière.

Jour 1 : Départ pour le Caire
Vol vers le Caire.

Dès votre arrivée à l'aéroport, notre représentant vous accueillera et vous transféra à votre hôtel où le reste de la journée est libre.

Diner et nuit au Caire.
Jour 2 : Caire (plateau de Gizeh, Musée égyptien)
Après le petit déjeuner, la journée commence par la visite du plateau de Gizeh, l'une des sept merveilles du monde, les grandes pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos, le célèbre Sphinx et le Temple de la vallée qui fait face à la grande statue.

Déjeuner dans un restaurant local.

Puis transfert pour profiter du Musée égyptien. A l'intérieur, vous trouvons les momies des pharaons les plus célèbres d'Egypte, dont Ramsès II, Séti Ier et la Reine-Pharaon Hatchepsout, ainsi que la Chambre des Trésors pour l'enfant roi Toutankhamon.

Retour à votre hôtel.
Temps libre.

Diner et nuit au Caire.
Jour 3 : Caire copte et islamique (Citadelle de Saladin, Mosquée Ibn Tulun, souk Khan El Khalili)
Après le petit déjeuner, la journée commence par la visite du Caire copte avec l'église suspendue et la synagogue Ben Ezra.

Ensuite nous découvrons le Caire islamique avec la Citadelle de Saladin, des mosquées Mohamed Ali, Sultan Hassan, Ibn Tulun, des maisons Beit El Suhaymi, etc.

Déjeuner dans un restaurant local.

L’après midi visite de la mosquée El Azhar, du complexe El Gouri et du vieux quartier, visite et temps libre dans le souk Khan El Khalili.

Retour à votre hôtel.
Temps libre.

Diner et nuit au Caire.
Jour 4 : Caire - Amman - Petra
Tôt le matin transfer à l'aéroport pour le vol vers la Jordanie.

Dès votre arrivée à l'aéroport d’Amman, accueil et transfert à Petra où le reste de la soirée est libre.

Déjeuner en route vers Petra

Dîner est libre.

Nuit à Petra.
Jour 5 : Petra
Après le petit déjeuner départ pour la visite du site de Petra.

Petra est l'un des plus grands sites archéologiques au monde et l'une des Sept Merveilles du monde antique. Vieille de 2000 ans et connue sous le nom "Ville de rocher rouge", Petra était l'ancienne capitale des Nabatéens du 3ème siècle avant JC au 2ème siècle après JC. Sculpté par les Nabatéens dans le rocher solide, Petra a été oubliée pendant des centaines d'années jusqu'à ce qu'elle a été redécouverte en 1812.

A l'entrée de Petra, les voyageurs se voient offrir la possibilité de monter à cheval pour le 800m séparant le centre d’accueil jusqu’à l'entrée du « Siq » (canyon).

De l'entrée du Siq, vous aurez droit à une marche de 1250 mètres jusqu’au premier monument «Le trésor».
Pendant la majeure partie de la journée, nous allons explorer les structures incroyables de Petra: le trésor, le champ de tombes, les obélisques et l'autel, et bien plus encore.

Dîner et nuit à Petra.
Jour 6 : Petra - Kerak - Pont Allenby - Al Quds
Après le petit déjeuner, nous prendrons la route vers Kerak où nous allons visiter le célèbre château. Dans tout le château, il est très facile de distinguer la maçonnerie sombre et grossière des Croisés, des blocs de calcaire plus légers et soignés utilisés ultérieurement par les arabes.

Nous allons visiter le site de la bataille de Mutah en 629 après JC. Ici, nous trouvons les tombes du vénérable compagnon Zaid bin Harithah, qui a dirigé l'armée pendant la bataille de Mutah et mourut, le tombeau de Ja'far bin Abi Talib et Abdullah bin Ruwahah.

Arrivée au Pont Allenby, passage des frontières.
Accueil côté palestinien. Transfert à l'hôtel à Al Quds.

Installation à l'hôtel.
Marche à pieds vers Al Aqsa. Arrêt pour repas léger.
Visite guidée de la Mosquée Al Aqsa et prières Maghreb et Ichaa.
Retour à l'hôtel

Dîner et nuit à Al Quds.
Jour 7 : Al Quds - Bethléem - Hébron «Al Khalil» - Al Quds
Avant le lever de soleil, départ vers la mosquée Al Aqsa pour prière de fejr.
Retour à l'hôtel pour le petit déjeuner.
Après le petit déjeuner, nous continuerons notre visite à Jérusalem en allant sur le Mont des Oliviers. Le plus haut sommet, at-Tur, s'élève à 818 mètres et offre non seulement une vue splendide sur la vieille ville, mais occupe aussi une place importante dans l'histoire des trois religions monothéistes.

Visite du tombeau de Salman Al Farisi, compagnon du Calife Omar Ben Al Khatab. Ensemble, ils ont atteint Al-Qods en 638.

Visite du tombeau de Raba'a Adwieh. Elle a été danseuse et chanteuse au cours de la période abbasside. Une fois qu'elle a quitté le monde du spectacle et a consacré sa vie à l'Islam. Aujourd'hui, elle est l'une des femmes les plus célèbres de l'Islam.

Passage devant la porte de l'église de l'Ascension. Sur la route visite de Jardin Jetchemanie ou le prophète Issa a été arrêté.

Visite de Jabal Omar (Al moukabber).

Départ vers Beit Lahem. Nous allons visiter le centre historique de Bethléem et l'église de la Nativité, une des plus anciennes églises encore opérationnelles dans le monde, construite au-dessus de la grotte que la tradition désigne comme le lieu de naissance du Prophète Issa. Il y a une histoire que Salah El Din a prié ici en l'honneur du prophète Issa.

Départ pour le camp de réfugies Aldohaisha (possible y déjeuner si le groupe de 15 personnes et plus).

Nous allons visiter Hébron «Khalil Alrahman», construite par les Cananéens autour de 4000 av.
Nous serons amenés à la vieille ville, visiter le Tombeau des Patriarches qui renferme les tombeaux d'Abraham, d'Isaac, de Jacob et de leurs épouses, nous pouvons prier dans la mosquée Al Khalil.

Passage devant la mosquée Nabi Allah Al Kidr, des colonies israéliennes, mur de la
séparation. Arrêt en boutiques palestiniennes.

Retour à Al Quds.
Prière de Maghreb à Al Aqsa
Temps libre
Prière Ichaa à Al Aqsa
Retour à l'hôtel.

Diner et nuit à Al Quds
Jour 8 : Al Quds
Avant le lever de soleil, départ vers la mosquée Al Aqsa pour prière de fejr.
Retour à l'hôtel pour le petit déjeuner.

Après le petit-déjeuner, visites guidées de la vielle ville et temps libre.

Diner et nuit à Al Quds
Jour 9 : Al Quds - Ramallah - Qalqilia - Naplouse - Al Quds
Avant le lever de soleil, départ vers la mosquée Al Aqsa pour prière de fejr.
Retour à l'hôtel pour le petit déjeuner.

Après le petit-déjeuner, départ pour la ville de Ramallah.

Ramallah est la capitale faisant fonction de l'Autorité palestinienne. Visite le centre-ville et Al Moquataa.

Ensuite, la direction de la ville de Naplouse : visite de la vieille ville et la Casbah visite d’une savonnerie traditionnelle au centre de la ville. À Naplouse l’occasion de déguster la délicieuse pâtisserie orientale, le fameux Konafa.

Au retour, si le temps le permet passage par la ville de Qualqilia connue par être une prison au ciel ouvert vu le mur qui la enferme de tous les côtés.

Retour à Al Quds.
Prière de Maghreb à Al Aqsa
Temps libre
Prière Ichaa à Al Aqsa
Retour à l'hôtel.

Diner et nuit à Al Quds
Jour 10 : Al Quds - Haifa - Akko - Jaffa - Al Quds
Après le petit déjeuner, départ vers la mosquée Al Aqsa pour prière de fejr.

Départ pour une grande journée des visites au nord de la Palestine.

Nous allons découvrir ce jour Haifa, une ancienne colonie allemande et aujourd'hui le Centre Mondial de la Foi Baha’i. Elle est aussi connue par les plus grands jardins suspendus au monde.

Direction d’Acre (Akko), une ville de 5 000 ans d’histoire. Cette vieille ville portuaire est l’ancienne capitale du royaume croisé. Akko était l'une des villes les plus importantes de l'Antiquité. Diverses cultures y ont trouvé refuge, les croisés l'ont conquise et les Ottomans y ont vécu de nombreuses années. Napoléon Bonaparte lui-même a voulu conquérir la ville, mais après deux mois de siège et plusieurs assauts, il échoua et dut quitter l'endroit sans gloire...et vous allez comprendre pourquoi une fois sur place.

Retour vers Jaffa, un des ports les plus anciens du monde sur la côte orientale de la mer Méditerranée. C'est une ville arabe avant l'exode de sa population en 1948, a fusionné en 1950 avec la ville juive de Tel Aviv.

Retour à Al Quds.

Diner et nuit à Al Quds.
Jour 11 : Al Quds - Jericho - Wadi Quelt - Pont Allenby - Al Khahf - la Mer Morte - Amman
Avant le lever de soleil, départ vers la mosquée Al Aqsa pour prière de fejr.
Retour à l'hôtel pour le petit déjeuner.

Après le petit déjeuner, départ pour Jéricho Ariha. Oasis située au cœur du désert, Jéricho est la ville la plus basse et la plus ancienne du monde !

Arrêt à la Mosquée Ibmoussa : le Prophète Moussa -Moïse, selon le Coran, est enterré à cet endroit. Prière.

Visite le château islamique "Qasr Hisham", au nord de l'oasis, où les Omeyyades édifièrent un palais qui conserve de beaux pavements en mosaïques.

Ensuite départ pour Pont Allenby.
Passage des frontières.
Accueil côté jordanien.

Visite de la caverne de 7 dormants sur la route - Al Khahf.

L’arrêt à la Mer Morte. C'est le point le plus bas sur terre à 392 mètres sous le niveau de la mer Méditerranée. De par sa forte concentration en sel, on y flotte comme un bouchon ! La Mer Morte est l'une des plus grandes merveilles du monde. Cette mer est le plus riche gisement mondial de sels naturels. Possibilité de se baigner.

Transfert à Amman.

Diner et nuit (ou soirée) à Amman avant le vol retour.
Jour 12 : Vol retour
Transfert à l'aéroport d'Amman pour le vol retour.

Le tourisme en Palestine est une activité qui existe depuis des siècles ! C’est un voyage qui requière cependant une certaine implication de la part des voyageurs qui sont invités à surmonter les petits inconforts et désagréments sécuritaires liés à la situation politique régionale. Nous vous invitons à prendre conscience que vous allez visiter non pas seulement des vestiges et des lieux religieux de première importance, mais aussi un peuple isolé dans la prison que forment les Territoires occupés les empêchant de tout contact avec des étrangers et par la même occasion plombant toute retombée économique car, pour les Palestiniens, la venue des étrangers est vitale. D’un point de vue pratique, les étrangers peuvent depuis 2009 circuler plus facilement en Cisjordanie et passer de l’autre côté du mur. En 2010, ils ont ainsi été 1,5 millions de visiteurs dans les Territoires Palestiniens. « Le tourisme augmente de 10% chaque année mais il se concentre essentiellement à Bethléem ». Les turques, malaisiens, indonésiens forment la majorité des touristes musulmans. D’une manière générale, la situation sécuritaire en Cisjordanie s’est améliorée ces dernières années. Ceci est particulièrement vrai dans des grandes villes comme Ramallah, Bethléem et Jéricho. Toutefois, le contexte politique reste fragile et des tensions et des incidents ne sont pas à exclure. Il est à relever que les touristes ne sont pas la cible des parties au conflit. Choisir la Palestine comme destination de voyage, c’est poser un acte de solidarité. En permettant à son secteur touristique de fonctionner, de se développer, c’est apporter une bulle d’oxygène à l’économie locale, permettre à l’artisanat d’être valorisé, créer de l’emploi mais surtout briser l’isolement dans lequel la population palestinienne est enfermée. Se rendre en Palestine, c’est porter aussi la responsabilité de témoigner à son retour de l’expérience vécue. Avant de partir, nous vous conseillons de consulter le site du ministère des affaires étrangères françaises. Rubrique : conseils aux voyageurs.

Il n'existe plus qu’une seule Merveille du Monde Antique encore visible de nos jours, il s'agit de la Pyramide de Khéops à Gizeh, la Grande Pyramide. Son fils Képhren et son petit-fils Mykérinos ont fait construire deux autres des pyramides de Gizeh. Mais aucune d'elle n'est aussi grande ou impressionnante que celle de Khéops, achevée aux alentours de 2560 avant JC et s'élevant à 146 mètres (138 mètres aujourd'hui, du fait de la disparition de son enveloppe et de son sommet en calcaire qui n'existent plus de nos jours).

Khéops, aussi connu dans l'histoire sous le nom de Cheops, était le second pharaon de la 4ème dynastie durant l'Ancien Empire. Cette 4ème dynastie est considérée comme l'âge d'or de l'Ancien Empire, du fait des dimensions et de la qualité des pyramides construites à cette époque.
Pétra (ou Ouadi Moussa) est une ancienne ville troglodytique d’Arabie, aujourd'hui en Jordanie. Située à trois heures de route d’Amman, Petra est sans nul doute le joyau national de la Jordanie. Elue l’une des 7 nouvelles merveilles du Monde.
Le site est resté inconnu du monde occidental jusqu'en 1812, quand il a été découvert par l'explorateur Suisse Jean-Louis.
Selon la tradition arabe, Pétra est l'endroit où Moïse, lors de l'Exode du peuple Israélien d'Égypte, fit jaillir une source d'une pierre en la frappant avec son bâton.
Selon la tradition musulmane, les Sept Dormants d'Éphèse sont appelés Ahl al-Kahf ou Ashâb al-Kahf, littéralement les Gens de la Caverne ou de la Grotte, ou encore Ashâb al-Raqîm, c'est-à-dire les Gens de la Tablette. Leur histoire est rapportée dans le saint Coran, sourate XVIII, intitulée Al-Kahf, versets 9-26.

La grotte d’Ahl al-Kahf se trouve encore dans les ruines byzantines et romaines ainsi qu'une mosquée, ce qui correspond aux descriptions dans le Saint Coran.
Il existe peu d'endroits au monde aussi reposants que la mer Morte. Les médecins qui ont étudié les effets thérapeutiques de la mer Morte soulignent depuis longtemps que l'atmosphère unique qui y règne et la topographie de la région sont bénéfiques pour la santé. La faible altitude - 402 mètres au-dessous du niveau de la mer - induit de fortes concentrations en oxygène et une pression barométrique élevée, permettant à de nombreux rayons ultraviolets nocifs d'être filtrés par la couche de gaz et de minéraux suspendue comme un nuage au-dessus de la mer.
Kérak ! Vous comprendrez à la seule vue des formes extraordinaires de cette ville et de ce château fortifiés, pourquoi pendant des millénaires, le sort des rois et des nations s'est décidé ici.
Toutankhamon est couronné à Memphis à l’âge de neuf ans. Il est décédé à l`âge de dix-huit ans. Sa mort est probablement due à un accident ou un éclat d’os dans la cavité crânienne.
La Tombe de Toutankhamon reste encore l'unique tombe royale découverte intacte, non détériorée ni visitée préalablement par des pilleurs de tombes. Le trésor qu'elle contenait en fit la découverte archéologique la plus célèbre et la plus significative du 20ème siècle.
Lors de sa vie, le roi Toutankhamon connut cependant un règne moins illustre. Toutankhamon est présenté comme le fils d'Akhenaton, le pharaon hérétique, qui fit proscrire le culte du Dieu Amon et tenta de créer une nouvelle religion monothéiste, qui adorait le Dieu Aton.
Une indignation populaire autour de ce boulversement religieux a probablement joué dans le fait qu'Akhenaton fut assassiné et renversé. Certains historiens pensent que Toutankhamon fut autorisé à prendre le trône car étant si jeune, il serait possible de le contrôler. Avant Toutankhamon, le culte religieux ancien fut restauré et la capitale Akhentaton, construite par son père fondateur Akhenaton, abandonnée.
Bien que Jéricho ne soit pas touristique, cette cité palestinienne est la plus vieille ville du monde ! À quelques kilomètres de la Mer Morte, Jericho est à 258 m sous le niveau de la mer.
A visiter : le "Tombeau des Patriarches" dans la ville d’Hébron qui est une ville sainte pour les juifs, les chrétiens et les musulmans.
Le lieu est connu par les Musulmans comme la Mosquée d’Ibrahim.
Après la conquête musulmane de la ville de Hébron par Omar, le grand monument qui avait été construit à l’époque d’Hérode le Grand, fut reconstruit en mosquée. Pendant les croisades, les Chrétiens l’ont temporairement transformé en église.
Nichée au creux d'une vallée, Naplouse est l’une des villes les plus peuplées de Palestine et des plus jeunes aussi grâce à l'université an-Najjah.
L’histoire et l’identité de la ville ont été marquées par des actes de résistance depuis le début du XXe s, d'abord contre les Britanniques et les sionistes, puis contre l'occupation israélienne au cours des deux Intifadas. Ce qui lui a valu le surnom de « Jebel en Nar » (la Montagne de feu).
La ville est aujourd'hui particulièrement accueillante, même si les touristes sont peu nombreux.
Ramallah est la capitale administrative de Palestine, le siège du gouvernement de l’Autorité palestinienne, mais aussi de nombreuses ONG. Elle a obtenu son autonomie en 1995 suite aux accords d’Oslo. Située en zone A, elle est régie exclusivement par les Palestiniens, d’où les check-points israéliens qui en contrôlent l’accès.

Ramallah est ville moderne et embouteillée, aux longues avenues et aux façades d’immeubles parfois très hautes… puisqu’on ne peut quasi pas construire à l’horizontale, au risque de déborder sur une zone israélienne.

Ville marquée par par Yasser Arafat qui, depuis 2004, repose, juste devant, dans un mausolée en pierre et verre d'une grande sobriété. Mais Ramallah, ça n’est pas (que) la Palestine d’hier, c’est surtout celle de demain.
La mosquée al-Aqsa est une mosquée construite au VIIe siècle à Al Quds. Elle fait partie, avec le Dôme du Rocher, d'un ensemble de bâtiments religieux construit sur l'esplanade des Mosquées (Haram al-Sharif) qui est le troisième lieu saint de l'islam, après La Mecque et Médine. Il s'agit de la plus grande mosquée de Jérusalem, où 5 000 fidèles peuvent prier, le site dans sa totalité peut accueillir plusieurs centaines de milliers de personnes.

Selon la tradition musulmane, la mosquée a été bâtie en 637 par le deuxième calife Omar ibn al-Khattâb à l'emplacement sacré d'où le prophète Mahomet (sws) s'était élevé au ciel lors du voyage nocturne "Israa Al Miraj".
Le Mur occidental, mur des Lamentations (arabe : il-Mabka) et, depuis les années 1920, El-Bourak, est un mur de soutènement de l'esplanade du Temple de Jérusalem situé dans le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem datant du Ier siècle av. J.-C., lors de la construction du Temple d'Hérode à la fin de l'époque du Second Temple. Il a été intégré au VIIe siècle aux murs d'enceinte de l'Esplanade des mosquées, ou Mont du Temple, lors de la construction du Dôme du Rocher et de la mosquée al-Aqsa.
Un voyage au Caire ne serait pas complet sans une visite à El Khan el Khalili. Le souk, aux étalages pleins d'objets et de babioles brillantes, est bruyant, fréquenté, coloré et passionnant.

Le souk date du 14ème siècle quand l'Emir Dajaharks Al-Khalili construisit un grand marché sur le site de la tombe de Za'afran, qui était alors le lieu de sépulture des dirigeants Fatimides d'Égypte. Cette construction faisait partie d'un effort de reconstruction débuté sous le règne du Sultan Barquq (1382-1399) pour aider la ville à se relever des ravages de la peste noire entre le 13ème et le 14ème siècle.

Aujorud'hui, le marché a été modernisé de manière significative, cependant, des portions permettent encore d'observer le style architectural originel mamelouk, faites de grandes arcades et de plafonds voûtés. De nombreux cafés et restaurants constellent le marché, dans lesquels il est agréable de faire une pause. Al Fishawy est le café le plus ancien du Caire, décoré de grands miroirs et de mobilier ancien. À l'époque, il était régulièrement fréquenté par les intellectuels égyptiens, notamment par Naguib Mahfouz, écrivain qui reçut le prix Nobel de littérature.
La citadelle de Saladin est une grande forteresse, construite entre 1176 et 1183 sur les hauteurs de la capitale de l’Égypte actuelle, Le Caire. Elle fut édifiée par Al-Malik an-Nasir Salah ad-Din Yusuf, plus connu sous le nom de Saladin, fondateur de la dynastie Ayyoubide.

D’origine kurde, Saladin accède au poste de vizir au Caire en 1169 et met fin au califat chiite en 1171. Puis il fera construire des fortifications autour de la capitale al-Qahira (Le Caire). C’est depuis sa Citadelle que Saladin va régner sur l’Egypte, étendant son autorité sur Damas et Alep en Syrie. Une fois son pouvoir bien établi sur l’Égypte et la Syrie, Saladin lancera le Djihad en juillet 1187 en attaquant les croisés à Jérusalem. La ville sainte tombera le 2 octobre 1187.

Au 16ème siècle les Ottomans contrôlaient l’Égypte et ils érigèrent dans la Citadelle de Saladin la tour Al-Muqattam au-dessus de l’entrée principale, une tour haute de 25 mètres de haut pour 24 de diamètre.

Le 19ème siècle marque un tournant avec l’arrivée au pouvoir de Mohamed Ali Pacha en 1805 (Mehemet Ali). La Citadelle va subir de grandes transformations avec la reconstruction des murs d’enceintes et de nombreuses demeures intérieures. Mais l’édifice le plus remarquable est celui qui domine aujourd’hui la Citadelle de Saladin, la Mosquée Mohamed Ali de style Ottoman Baroque, comparable aux grandes mosquées d’Istanbul.

Le visa n'est pas nécessaire aux titulaires d'un passeport Européen pour entrer dans les territoires palestiniens occupés pour un séjour touristique inférieur ou égal à trois mois.

Nous  vous recommandons de demander que les tampons d'entrée et sortie figurent sur une feuille volante glissée dans le passeport (pour les groupes notre responsable du groupe s’occupera de faire cette demande). Ceci vous évite d’avoir le tampon d’entrée en Israël sur vos passeports.

Les marocains, algeriens, tunisiens, indiens, ivoiriens, etc. doivent obtenir un visa (laisser-passer) en moyenant le supplement de 100 euro (frais de dossier).

Les voyageurs doivent être conscients du fait que, aux frontières, les autorités israéliennes sont susceptibles de refuser l'accès au territoire aux personnes qu'elles soupçonnent de vouloir se rendre en Cisjordanie ou à Gaza à des fins politiques - même en tant que coopérants - ou qu'elles considèrent comme des activistes ou sympathisants de la cause palestinienne.

RÉSERVERRECEVEZ UN DEVIS GRATUIT







Copyright © 2008 - 2019