Grand circuit en Iran en pension complète : trésors islamiques et persans

RÉSERVER

Descriptif du voyage

Que faites-vous pour vos prochaines vacances ?
Et si vous passez vos vacances dans les plus belles villes de légende du Proche et du Moyen-Orient : Mashhad, le lieu le plus sacré d’Iran ; Chiraz, capitale des poètes et des roses ; Yazd avec sa magnifique mosquée du 14ème siècle et l'incroyable architecture du désert ; Ispahan, le cœur de la Perse ; et, enfin, Téhéran, la capitale actuelle de l’Iran, une ville moderne aux mille richesses.
Laissez-vous faire et suivez-nous aux pays des "Mille et Une Nuits" !

Résumé du voyage

- 2 nuits en hôtel 5* à Mashhad
- 2 nuits en Hôtel 5* à Shiraz
- 2 nuit en hôtel 4* à Yazd
- 3 nuits en hôtel 4*/5* à Ispahan
- 2 nuits en hôtel 4*/5* à Téhéran
- Circuit en pension complète.

Catégorie du voyage


Avis des internautes

Dates de départ

Décembre 2019
RÉSERVER

Safir hotel

Enghelab hotel

Pars international hotel

Moshir al-Mamalek Garden Hotel

Homa Hotel

Départs disponibles

DeDépartRetourVol avec
Lyon23/12/201903/01/2020Turkish Airlines2750 EUR
Single3190 EURBonne disponibilitéRÉSERVER
Double2750 EURBonne disponibilitéRÉSERVER
Tarif Bébé (-2 ans) * : 350 EUR
Réduction enfant avec lit (-12 ans) * : 100 EUR
Prix enfant sans lit (-6 ans) * : 1150 EUR
Paris23/12/201903/01/2020Iran Air2750 EUR
ParisLa date de votre choixTurkish Airlines3350 EUR

SERVICES INCLUS

Transferts Aéroports/Hôtels

Visites culturelles

Guide Francophone

Vols internes

Vols

Hébergement

Les repas

SERVICES NON INCLUS

Assurance Annulation

Assurances Assistance Rapatriement

Démarches obtention VISA OMRA

- Visites guidées adaptées aux musulmans
- Les deux jours entiers à Chiraz, cité des poètes : le palais du Naranjastan, la mosquée rose, les mausolées jumeaux de Chah Cheragh, le tombeau du poète Hafez...Persépolis, la cité impressionnante de Darius Ier
- Les jours entiers à Ispahan la cité des roses : la place de l’Imam, le palais Ali Qapou, la mosquée du Sheikh Lotfollah, la mosquée de l’Imam, le palais des 40 colonnes...
- Les hôtels 4* et 5* en pension complète
- Vol domestique pour éviter les longs trajets entre les villes
- Nous offrons une remise pour les groupes de plus de 8 pax

- Nous organisons une réunion d'information avant le départ, pensez à vous inscrire.
- Le prix ne comprend pas les frais de visa (environ 75€) et les pourboires sur place.
- Assurance est obligatoire pour l'obtention de visa (à presenter à l'arrivée)
- Attention, il est presque impossible d'exporter des objets anciens (plus de 40 ans) d'Iran, ils risquent d'être récupérés par la douane à la sortie, sinon divers objets d'artisanat, plateaux, aiguières en cuivre ou en argent sculptés ou repoussés, miniatures sur corne (ou plastique), tissus teints au tampon, petits coffres d'ébénisterie, objets peints en papier mâché, vous n'aurez que l'embarras du choix.

Jour 1 : Vol pour Mashhad
Vol vers Mashhad. Arrivée dans la nuit. Transfert et l’installation à l'hôtel.

Nuit à Mashhad
Jour 2 : Mashhad
Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ à Tus pour visiter le mausolée du « père » de la littérature persane classique - Ferdowsi.

Visite de mausolée Haruniyeh attribué soit au célèbre mystique Ghazali, soit au cinquième calife abbasside Harun al-Rashid.

Visite du sanctuaire de l’imâm Réza. Environ 20 millions de pèlerins y viennent chaque année.

Vous découvrirez une mosquée de 800 ans : Goharshad. Elle détient une mosaïque incroyable localement appelée Moaragh.

Les visites se terminent par la promenade dans le bazar.

Nuit à Mashhad.
Jour 3 : Mashhad - Chiraz (en avion)
Petit déjeuner à l’hôtel.

Temps libre.
Transfert à l'aéroport pour le vol vers Chiraz.
Transfert et l’installation à l'hôtel.

Nuit à Chiraz.
Jour 04 : Chiraz
Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée complète pour visiter la ville de Chiraz, on découvrira ses principaux sites touristiques, notamment la mosquée Nasir-ol-Mulk, surnommée "La mosquée rose" qui cache derrière sa façade très classique un véritable kaléidoscope géant lorsque l'on s'y rend au petit matin.

Nous allons découvrir la citadelle de Karim Khan Zand, Musée Pars, Bazar Vakil, Mosquée Vakil, Musée Naranjestan, Jardin d'Eram (en langue persane « jardin du Paradis »).

Nous allons visiter les tombes de Hamza Ibn Ali (fondateur de la religion Druze), de Saadi et Hafiz (les plus grand poètes persans).

Fin de la journée libre.

Nuit à Chiraz
Jour 5 : Chiraz - Persépolis - Pasargades - Yazd
Petit-déjeuner à l'hôtel.

On prend la route pour Yazd via la capitale achéménide Persépolis, érigée par le roi Darius et détruite par les soldats d’Alexandre le Grand.

A 3km de là, visite de Naqsh-e Rajab et Naqsh-e Rostam, les gigantesques tombeaux royaux creusés dans les falaises.

Ensuite visite de Pasargades, la ville d'Iran, bâtie à 1900 mètres d'altitude dans le Zagros. Elle fut la première des capitales de l’Empire Perse. Comme Persépolis, Pasargades est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Pique-nique pour déjeuner, arrêt au cours de la route à ABARKOUH pour voir sa Grande Mosquée qui date du XIV siècle.

A l'arrivée à Yazd, installation à l'hôtel.

Nuit à Yazd
Jour 6 : Yazd
Petit-déjeuner à l'hôtel.

Aujourd’hui nous aborderons les richesses de Yazd, ancienne ville caravanière dont la prospérité s’établit jusqu’au XVIIe siècle sur le commerce de la soie.

Nous partirons à la découverte des zoroastriens, aujourd’hui encore adeptes de cette ancienne religion de l’Iran. Nous admirerons, dans les solitudes du désert, d’anciennes tours du Silence : il y a quelques années encore les défunts s’y faisaient déchiqueter par les oiseaux, afin que ne soient pollués ni la terre, par l’inhumation, ni l’air, par la crémation.

Nous visiterons ensuite l’actuel temple du feu de Yazd où brûle un feu allumé il y a près de 1 500 ans, le plus ancien feu en activité dans l’Iran d’aujourd’hui.

Une promenade à pied dans les anciens quartiers de la ville construits en terre et en bois autour de la Grande Mosquée, nous permettra d’admirer des maisons anciennes et des medersas à l’architecture stupéfiante. Prière dans la Mosquée.

Puis le palais de Dowlat-Abad nous révélera un beau jardin persan, où s’élève un pavillon extraordinaire rafraîchi en permanence par sa tour des Vents, haute de près de cinquante mètres.

Nous allons aussi découvrir les sanctuaires de Seyyed Rokneddin et Davazdah (douze) Imam, la prison d'Alexandre, Musée de l'Eau, Tekkeh d'Amir Chaqmaq, etc.

Nuit à Yazd
Jour 7 : Yazd - Meybod - Nain - Ispahan
Petit-déjeuner à l'hôtel.

A 50km de Yazd, nous allons nous arrêter à Meybod. Située au centre du plateau iranien, dans une plaine durement sèche et aride de 100 km, la ville de Meybod, peuplée par près de 70 000 habitants, voisine l’ancienne route de Rey-Kermân (une route secondaire de la Route de la Soie).

D’après les légendes, cette ville fut fondée par le mythologique roi Kiomarth, premier roi iranien.

A Meybod nous allons faire notre prière dans La grande mosquée de Meybod.
Nous allons visiter le mausolée de Khadijeh Khâtoun, le caravansérail Shâh-’Abbâsi, le pigeonnier superbement restauré, les bâdgir (tours de vent) ouverts uniquement vers le nord, les moulins souterrains, la glacière bien conservée et une centaine de réservoirs traditionnels d’eau, généralement construits par des hommes sans enfants ou sans héritiers mâles, en utilisant un matériau à base de cendre et de calcite pour protéger la qualité et la pureté de l’eau. Et bien sur nous allons visiter la plus grande fierté historique de Meybod - le Château Nârin. Les gens locaux considèrent le château Nârin de Meybod comme le coffre des trésors de Salomon.

En traversant la zone désertique du centre de l’Iran, nous visiterons Nain, cité dont le patrimoine monumental traditionnel a été préservé : autour d’un ancien château sassanide et de la mosquée se dressent de nombreux édifices. L’un d’eux, un husseniye, fut spécialement construit pour la représentation théâtrale religieuse commémorant le martyre d’Hussein, assassiné à Kerbela en 680 par les troupes ommeyades.

A Nain nous allons aussi voir le tissage traditionnel de la laine, faire la prière dans la Grande Mosquée qui date du X siècle, puis nous allons visiter le musée d'ethnologie avant de reprendre la route vers Ispahan.

A l’arrivée a Ispahan, installation à l'hôtel.

Nuit à Ispahan
Jour 8 : Ispahan
Petit-déjeuner à l'hôtel

Matinée dédiée à la découverte d’une des plus célèbres places au monde, Naqsh-e Jahan, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, avec ses trois merveilles, qui datent toutes du début du 17ème siècle, édifiée sous le règne de Chah Abbas Ier. Visite de la mosquée du Chah, désormais appelée mosquée de l’Imam, la mosquée de Cheikh Lotfollah et le palais d’Ali Kapou.

Dans l’après-midi visite de la quatrième merveille qui donne sur la place : le bazar couvert.

Nuit à Ispahan
Jour 9 : Ispahan
Petit-déjeuner à l'hôtel

Le matin, continuation de la visite d’Ispahan : le palais des 40 colonnes, toujours du 17ème siècle, la vaste mosquée du Vendredi, également classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, et les ponts faits construire par Chah Abbas : le Si-o-se, le Tchoubi et le Khajou.

Après-midi libre, pour flâner dans cette ville bien paisible, avec ses avenues ombragées et sa population accueillante, ou pour des emplettes au bazar, le mieux achalandé d’Iran : des boîtes en papier mâché aux tissus imprimés, des plats ciselés à la poterie, des miniatures aux tapis et aux kilims, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Nuit à Ispahan
Jour 10 : Isfahan - Abyaneh - Kashan - Téhéran
Petit-déjeuner à l'hôtel.

On prend la route vers Téhéran via Abyaneh et Kashan, connus pour les couleurs vives et bariolées des costumes traditionnels portés par les femmes des villages, dont les origines sont très anciennes.

Visite des maisons traditionnelles de Tabatabai et Borujerdi, Tepe Sialk et les beaux jardins à Kashan.

En route à Téhéran, un arrêt à Qom pour visiter le sanctuaire Massouma et une rencontre avec un homme religieux.

A l’arrivée a Téhéran, installation à l'hôtel.

Nuit à Téhéran
Jour 11 : Téhéran
Petit-déjeuner à l'hôtel.

L ajournée sera consacrée à la visite du Musée National d’Archéologie, puis du Palais du Golestân, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, puis du musée des joyaux où sont exposés les bijoux les plus ostentatoires des deux dernières dynasties des Shahs d’Iran, ou le musée de Tapis.

L'aprés-midi libre.

Nuit à Téhéran
Jour 12 : Vol retour
Transfert à l’aéroport pour le vol retour.
Vol retour.

Le Musée national d'Iran ou Musée archéologique d'Iran est un musée archéologique et historique situé à Téhéran. Il a été inauguré en 1937 et conserve des antiquités de la Perse antique comme objets de poteries, en métal, livres, pièces...
Le musée se compose de deux bâtiments. Le premier est consacré aux collections pré-islamiques, le deuxième regroupe tous les objets de l'ère islamique.
Le premier bâtiment se compose de trois salles. Celles-ci contiennent des objets datant du Paléolithique, du Néolithique ainsi que de l'âge du bronze et du fer jusqu'aux époques mèdes, achéménides, séleucides, parthes et sassanides.
Le palais du Golestan est l'ancien palais royal Qajar situé dans la citadelle royale de Arg-e Soltanati à Téhéran.
L'Arg (« citadelle » en persan) est construit sous le règne de Tahmasp Ier de la dynastie Safavide, et rénové plus tard sous le règne de Karim Khan Zand. Agha Mohammad Khan Qajar choisit Téhéran comme nouvelle capitale de l'Iran et l'Arg devient ainsi la cité royale pendant l'époque qajare.
Le palais est reconstruit sous sa forme actuelle en 1865 par Haji Abol-Hassan Mémar Navaï.
Le complexe du Golestan est actuellement ouvert au public, sous la responsabilité de l'Organisation de l'Héritage Culturel d'Iran.
Le musée du tapis est un musée à Téhéran, fondé en 1976 et conçu par la dernière reine d'Iran, Farah Diba Pahlavi.
Il présente une variété de tapis persans, datant du xviiie siècle jusqu'à nos jours.
Il occupe une superficie de 3 400 m² en bordure du Parc Laleh. Sa bibliothèque compte plus de 7 000 livres.
La structure perforée autour de l'extérieur du musée est affectée à la fois pour ressembler à un métier à tisser tapis, et pour jeter de l'ombre sur les murs extérieurs, réduisant l'impact du soleil d'été chaud sur la température intérieure.
Le palais de Sa'dābād est un ensemble palatial construit par la dynastie Qadjare et la dynastie Pahlavi d'Iran dans le district de Shemiran de Téhéran.
Actuellement, les différentes parties du site du palais de Sadabad sont des musées, dans lesquels les visiteurs peuvent voir certains aspects de la riche histoire culturelle de l'Iran. Certaines parties du site sont utilisées par l'Organisation de l'Héritage Culturel d'Iran qui est responsable de la plupart des artefacts et des sites historiques d'Iran. La villa Chakhram est devenue le musée de la Guerre; dans d'autres pavillons, on trouve désormais le musée de l'Eau, le musée des beaux-arts, le musée Hossein Behzâd, consacré aux miniatures persanes et à la collection du miniaturiste, etc.
La mosquée Nasir-ol-Molk est une mosquée chiite située dans la province de Fars en Iran. Elle a été construite sur l'ordre de Mirza Hasan Ali Nasir al Molk, l'un des seigneurs de la dynastie kadjar, de 1876 à 1888. Les concepteurs étaient Muhammad Hasan-e-Memar et Muhammad Reza Kashi Paz-e-Shirazi. La mosquée contient plusieurs vitraux sur sa façade et affiche plusieurs éléments traditionnels tel les panj kāseh-i (« cinq concaves »).
En 2011, la restauration, la protection et la maintenance de ce monument est assuré par la Nasir Al-Molk Endowment Foundation, l'une des plus grandes fondations de la province de Fars.
La citadelle de Karim Khan, à prononcer Arg-e-Karim Khani - est le nom d'une forteresse située dans la ville de Chiraz, dans la partie méridionale de l'Iran.
Édifiée vers 1766 sous le règne du premier souverain de la dynastie Zand, lequel lui a laissé son nom, une partie des bâtiments a été convertie en musée géré par l'organisation de l'héritage culturel d'Iran : le Muzeh-e-Pars.
L'intérieur de la citadelle est composé de plusieurs bâtiments dont un palais d'été et un palais d'hiver. Tous sont organisés autour d'une cour intérieure plantée d'orangers.
Le Musée Pars est un musée à Chiraz, province de Fars, sud de l'Iran et est situé dans Nazar Garden.
Le bâtiment octogonal a été le lieu où des invités royaux ont été accueillis au cours de la dynastie Zand d'Iran. Il a également été utilisé pour des cérémonies officielles.
Il est aussi le lieu de sépulture de Karim Khan Zand.
La mosquée Vakil est une mosquée de Chiraz, sud de l'Iran, située à l'ouest du Bazar Vakil à côté de son entrée. Cette mosquée a été construite entre 1751 et 1773, au cours de la période Zand; Toutefois, il a été restauré au 19ème siècle pendant la période Qajar. Vakil signifie régent, qui était le titre utilisé par Karim Khan, le fondateur de la dynastie Zand. Shiraz était le siège du gouvernement de Karim Khan.
Musée Naranjestan est une maison traditionnelle et historique à Chiraz, en Iran. Il est à distance de marche de la Madrassa Khan.
Il a été construit entre 1879 et 1886 par Mirza Ibrahim Khan. La famille Qavam étaient marchands originaire de Qazvin. Mais ils sont rapidement devenus actifs dans le gouvernement au cours de la dynastie Zand, suivie par le Qajar, et ainsi par la dynastie Pahlavi .
Le Qavam "Naranjestan" préserve l'élégance et le raffinement apprécié par les familles de la classe supérieure au cours du 19ème siècle. Les peintures sur les bas plafonds de la maison sont inspirées par l'époque victorienne Europe.
Le porche en miroir a été un point focal de la maison, donnant sur un petit jardin qui a été conçu avec des fontaines, des palmiers dattiers, et plantes à fleurs.
Le jardin d'Eram est un jardin persan historique situé à Chiraz, en Iran.
Son nom en langue persane signifie « jardin du Paradis ». Il a été conçu au XXe siècle (à l'emplacement d'un jardin du XVIIIe siècle) autour d'un palais de l'ère qadjare (construit au milieu du XIXe siècle) pour l'élite administrative et féodale de la province du Fars, puis il est devenu propriété du chah d'Iran. Sous la dynastie Pahlavi, l'ensemble a été mis sous la protection de l'université de Chiraz et son palais a servi d'école de droit, dirigée par Arthur Pope et Richard Nelson Frye. Aujourd'hui propriété de l'université, le jardin est ouvert au public et protégé par l'Organisation du patrimoine culturel iranien.
Persépolis « la cité perse , Parsa en vieux-persan, était une capitale de l’empire perse achéménide. Le site se trouve dans la plaine de Marvdasht, au pied de la montagne Kuh-e Rahmat, à environ 70 km au nord-est de la ville de Shiraz, province de Fars, Iran.
Sa construction commence en 521 av. JC sur ordre de Darius Ier. Elle fait partie d’un vaste programme de construction monumentale visant à souligner l’unité et la diversité de l’empire perse achéménide, et à asseoir la légitimité du pouvoir royal.
Naqsh-e Rostam est un site archéologique situé à environ 5 km au nord-ouest de Persépolis, dans la province du Fars en Iran1. Cet endroit est appelé Næqš-e Rostæm « le portrait de Rostam » parce que les Perses pensaient que les bas-reliefs sassanides sous les tombes représentaient Rostam, un héros mythique perse.
Une tour du silence ou dakma est une structure circulaire, utilisée pour les rites funéraires des Zoroastres.
Durant l'Antiquité, les Perses croyaient en un dieu suprême et immatériel : Ahura Mazda. Au-dessous de lui, Ormuzd (le Bien, la lumière et la Vie) et Ahriman (le Mal, les ténèbres et la Mort) se disputent les hommes. Lorsqu'un homme meurt, son âme est immortelle et trois jours après sa mort, elle est emportée par le vent au lieu du jugement, sur le pont de Chinvat. Les actes du défunt sont pesés dans la balance des trois juges. Absoute, l'âme gagne la lumière et le bonheur éternel ; condamnée, elle tombe dans le gouffre des ténèbres et de la douleur ; si le bien et le mal s'équilibrent, l'âme reste dans la demeure des poids égaux.
La grande mosquée de Yazd est un exemple de l'architecture islamique datant de plus de mille ans en Iran, construit au XIIe siècle mais reconstruite en 1327, la mosquée a été construite dans les styles ilkhanides et Muzaffarid et décorée jusqu’au XVe siècle.et dispose d'un dôme 12 par 12 mètres, flanquée de deux minarets dit être les plus longs en Iran.
La mosquée se dresse sur le site d'un monument du XIIème siècle qui avait sans doute été érigé sur les fondations d'un ancien temple du feu. Dans la cour, un escalier étroit conduit à une partie du zarch qanat (canal souterrain) où l'on pratique aujourd'hui les ablutions rituelles.
Un Chehel Sotoun ou « quarante colonnes », est un palais de type iranien qui, comme son nom l'indique, possède un grand nombre de colonnes. Celles-ci ne sont cependant pas forcément quarante, ce nombre étant utilisé en persan pour signifier l'abondance. Ainsi, à Qazvin, le chehel sotoun édifié pour le chah Tahmasp en a-t-il vingt, qui se reflètent dans un grand bassin.
On connaît d'autres chehel sotoun en Iran: un à Qazvin édifié pour le chah Tahmasp vers 1556 et un autre à Ispahan pour le chah Abbas II, en 1647.
La grande mosquée d'Ispahan, dite aussi mosquée du vendredi ou vieille mosquée, par opposition à la mosquée du Shah, est une mosquée édifiée à partir du Xe siècle dans la ville d'Ispahan. Beaucoup remaniée au cours du temps, et en particulier sous les Safavides, elle est reliée à la nouvelle ville via le Grand Bazar.Il s'agit d'un site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2012.
Iman Reza est un magnifique sanctuaire, une sépulture des plus sacrées, puisqu’ici repose le 8e imam de l’islam chiite, qui est le seul des 12 à être en Iran. C’est un lieu saint qui scintille par son style architectural tout simplement splendide. Il a été construit depuis des siècles pour rendre hommage à ce grand homme de la religion musulmane. Au cœur de cet édifice, vous découvrirez une salle de plan carré aux murs épais, la tombe de l’iman et la mosquée Goharshad. Vous explorerez aussi le sanctuaire Qadamgah qui contient l’empreinte de l’Iman Reza. Environ 20 millions de pèlerins y viennent chaque année. Rejoignez donc ces nombreux visiteurs qui accourent vers ce site !
Gohaasad est une magnifique mosquée riche en histoire. D’une beauté spectaculaire, elle fascine tous les visiteurs. Elle doit cette splendeur à ces nuances de couleurs imposantes. Vous observerez une dominante bleue de cobalt et turquoise, le blanc, le vert clair, le jaune, le safran et l’aubergine. C’est une variété de décors fantastiques. Elle détient une mosaïque incroyable localement appelée Moaragh. L’intérieur est aussi beau que l’extérieur. Les objets qui ont servi à sa décoration sont entre autres des morceaux de miroir. Je puis vous rassurer que vous prendrez un énorme plaisir à découvrir la deuxième plus grande mosquée au monde.
Voici le lieu où repose l’âme de la figure emblématique iranienne Nadir Shar Afhshar. Le bâtiment est un musée en béton moderne impressionnant. L’emplacement de sa tombe est digne d’admiration. Un endroit idéal qui frappera l’attention de tous ses explorateurs. N’attendez plus une seconde, rendez-vous vite dans ce magnifique bâtiment funéraire. Vous apprécierez ces nombreux objets qui retracent l’histoire de cet homme. Vous aurez aussi une idée plus claire de ce qu’étaient les équipements militaires du XVIIIe siècle. Découvrez absolument ce sanctuaire.
Bazehoor est un bâtiment historique de plus de 2 500 ans, un édifice à quatre arcs. C’est un temple du feu qui appartient à la dynastie Arsacides. À proximité du village sud-ouest Robat Sefid de Mashhad, vous le localiserez. Sa base est simple, mais belle et étonnante à la fois. Si vous êtes désireux de connaître les anciennes religions, celle-ci s’offre à vous. Vous serez informé à travers les différentes sources documentaires qui s’y trouvent : les sites antiques, les ruines… Ne tergiversez plus. Prenez la bonne décision, celle de visiter ce lieu, et vous ne serez pas déçu !

RÉSERVERRECEVEZ UN DEVIS GRATUIT







Copyright © 2008 - 2019